Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

PARVISGRANDOUEST

Contacter l'auteur de ce blog

5 DERNIERS ARTICLES
- Tibhérine novembre 2015
- La Roche sur Yon; vers Council 50
- SEL 85 6 juin 2015
- rencontre asso Boquen
- 50 ans de Vatican II
Sommaire

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930
<< Novembre >>

BLOGS FAVORIS
Ajouter parvisgrandouest à vos favoris

LIENS FAVORIS
- Denver limousine serivce
- denver limo
- denver birthday limo
 Tibhérine novembre 2015 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandir

TIBHIRINE ASSOCIATION POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX et SPIRITUEL Siège social: 23 avenue des Pyrénées - 44000 Nantes - Site: www.tibhirine-asso.

Dans son numéro de novembre 2015 :

EDITORIAL

 En cette période automnale où les feuillages se teintent peu à peu d'un rouge flamboyant, il me plaît de prendre comme image pour figurer la rencontre mensuelle du 6 oc-tobre, «une veillée au coin du feu».

Sur la nappe, un bouquet offert à notre regard, la Bible et le Coran ouverts, un chandelier à sept branches allumé...et puis, comme assis près de l'âtre, un conteur...De quoi parlait-il à cette assemblée attentive composée d'une cinquantaine de personnes assises en demi-cercle autour de lui ? Ce conteur, membre de la communauté juive, bien connu maintenant de Tibhirine, a partagé avec nous les fondements de sa religion avec ses grandes étapes représentées par les fêtes juives qui se déroulent chaque année au cours des mois de septembre et d'octobre...Mais plus précisément, il parlait de lui tant ses paroles étaient empreintes d'un accent d'authenticité auquel l'assemblée répondait par un silence éloquent...Cette assemblée était composée de personnes agnostiques, baha'i, bouddhistes, catholiques, protestantes, orthodoxes, ainsi que des amis musulmans de la Mosquée Assalam. N'étions-nous pas ce soir là témoins d'un réel dialogue interreligieux vécu dans la proximité, la confiance, l'amitié et la joie?

J'ose y voir un des fruits de la réflexion que nous avons menée, il y a un an, avec Dennis Gira, sur le dialogue interreligieux…

Toutefois soyons vigilants...Nous sommes dans un processus, nous avançons sur un chemin où les embuscades peuvent surgir à tout moment. C'est dans les difficultés que nous mesurerons alors notre réel attachement au dialogue interreligieux. Les différents rendez-vous proposés par Tibhirine sont autant de jalons pour poursuivre la route coûte que coûte et devenir chacun un être de dialogue, un artisan de paix. La rencontre du 3 novembre aura pour thème « Alliance et/ou promesse » avec l'expresion de chacune des traditions. C'est avec joie que nous nous y retrouverons.

Sylvette Poulet-

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

A la rencontre des religions » Pierre François de Béthune

O.S.B, secrétaire général du dialogue interreligieux monastique (DIM).

Notes de lecture : un livre remarquable, préfacé par Dennis Gira, sur le D.I.R.(1) et pourquoi pas une référence commune pour préparer le sens de nos 20 ans et développer nos échanges?

Un écrit peut—être intéressant dans la mesure où il permet des allers et re-tours et au final des dialogues entre l'expérience et la réflexion, tant sur le plan individuel que collectif. J'ose dire autant, vu à travers ma lorgnette, que celui de Dennis sur « le dialogue à la portée de tous... ou presque »...

Question de départ :

Pourquoi les religions, qui acceptent le caractère sacré de l'hospitalité, refusent-elles l'hospitalité spirituelle ?..Recherche exprimée par un langage simple, ap-puyé sur Jules Monchanin, Louis Massignon, Charles de Foucault, Henri Le Saux, Raimon Pannikar, Christian de Chergé, les frères de Tibhirine et aussi sur son expérience approfondie du bouddhisme.

Deux parties dans l'ouvrage : l'hospitalité reçue, l'hospitalité offerte...

C'est la « conversion du regard de nombreux chrétiens après 19 siècles « de condescendance voir de mépris pour toutes les autres religions ...passant de l'anathème au dialogue... ». C'est le retournement à 180° de Nostra aetate de Vatican 2, le DIR devenu obligatoire pour la paix dans le monde.

En 1984, 4 types de dialogue sont définis par le Secrétariat pour les non—chrétiens: la coexistence pacifique pour le « dialogue de vie », la collaboration pour la justice et la paix ou le « dialogue des oeuvres »,le colloque ou le « dialogue des experts », la « connivence » ou le dialogue de l'expérience spirituelle soit la rencontre d'une « consonance spirituelle, et même d'une certaine communion avec le mouvement qui habite le coeur d'un croyant d'une autre religion ». Si cette forme réalise le dialogue au sens plein, son atteinte nécessite d'être passé par les formes précédentes.« Cela suppose que la parole ne soit pas péremptoire, mais poreuse, hospitalière...issue du coeur, elle pénètre à l'intérieur, dans le coeur des partenaires du dialogue ». Alors, elle humanise, dynamise notre croyance au Dieu vivant reçu des autres qui ont des choses à nous dire quand nous acceptons de recevoir leur hospitalité. Et de là peuvent émerger des découvertes, éloignées du syncrétisme car « reçues d'un témoin d'une autre tradition, et accueillies dans ma propre intériorité » et qui peuvent transformer le vécu de ma foi quand, en profondeur, se vit cette rencontre dans un « dialogue intrareligieux » avec des conditions exigeantes pour ne pas sombrer dans la confusion précise t - il.

Quelques pionniers du dialogue, d'avant Vatican 2, sont venus nous rencontrer à Tibhirine, ne se contentant pas d'étudier quelques grands spirituels, hindous, bouddhiste ou musulmans mais « ont réalisé comme un exode hors de leur culture, pour connaître de l'intérieur ces spiritualités... ». Ce que Pierre François appelle aussi « risquer l'hospitalité » si on a le désir d'aller véritablement à la rencontre féconde d'autres croyants sans crainte et sans in-terdit. Dans le chapitre 3 il évoque la rencontre interreligieuse priante où il distingue la prière multireligieuse, « juxtaposition de prières successives », d'une forme de prière unifiée basée sur « le plus grand dénominateur com-mun entre les traditions (exemple notre expression commune ?), un mode de prière silencieuse, l'application des lois de l'hospitalité « afin que chaque communauté soit alternativement celle qui offre ou reçoit ». Il évoque aussi la « méditation transreligieuse ». Il parle aussi de « l'utilisation d'emprunt de méthodes élaborées dans les milieux hindous ou bouddhistes, en évitant de se laisser toucher par le contexte d'origine. C'est, dit - il, « légitime , puique ces méthodes font partie du patrimoine culturel de l'humanité et sont donc disponibles pour tous» tout en précisant qu'une part de consumériste peut exister et éloigner d'une véritable rencontre. Il nous entretient aussi sur le dialogue du silence....

Jean –Luc Frémon

 

Formation : conférence à Nantes 

Samedi 7 novembre : la fraternité, une réalité à la source du vivre ensemble avec Agathe Brosset, docteur en théologie pratique. De 10 h à 16 h 30 à l'ensemble scolaire St Félix-La Salle – Entrée par le 14 rue du Ballet, Nantes.   Organisée par la  CCB 44 : Conférence Catholique des Baptisé-e-s 44 : Tél 06 82 06 70 46

Vendredi 11 décembre : les religions sont elles réactionnaires ?  avec Stéphane Lavignotte, théologien et pasteur protestant et Yvon Quiniou, philosophe, 18 h à 20 h.  au Lieu Unique, organisé par l'huma-café.

  Lire les 9 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 29-10-2015 à 18h14

 La Roche sur Yon; vers Council 50 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

VERS  COUNCIL 50

Après juin 2015. C'était le 19 septembre à la Roche sur Yon. A l'invitation de « SEL 85 » François Becker  est venu présenter « Council 50 » 

: Vers une Eglise,Inspirée par les Evangiles, pour le  Monde

 rencontre internationale prévue à Rome  les 20-22 Novembre 2015  avec la participation de délégués  des Réseaux des Parvis,

 

Avancées et pratiques proposées par Vatican II et non mises en oeuvre ou abandonnées

•L'attention aux «signes des temps», qui pour le pape Jean XXIII signifiait une attention positive et paternelle aux changements ayant lieu dans le monde, est souvent devenue une attitude négative envers le monde. 

•Le rôle des laïcs dans l'Eglise, souligné par le Concile, avec sa référence au peuple de Dieu, a été rapidement confiné et restreint; 

•La dignité sacerdotale générale des chrétiens a été déniée, et les communautés de base qui avaient commencé à la mettre en pratique ont été marginalisées et exclues.

•La liberté de religion et la primauté de la conscience personnelle ont été confirmées comme des éléments centraux de la vision chrétienne du monde, mais ont souvent été contredites par le comportement pratique de l'Église

• L'autonomie des églises locales d'abord encouragée, a été limitée et contredite par la centralisation croissante du pouvoir dans les bureaux de la Curie

•La mise en place du synode des évêques n'a pas été suivie de délégations de pouvoirs

•Le rejet de la guerre - au cœur de l'encyclique Pacem in terris que le pape Jean XXIII - a été quelque peu adouci. 

•L'option pour les pauvres, avec ses conséquences dans la vie politique, a été contredite par le comportement de la hiérarchie et la condamnation du développement théologique dans ce sens, comme la théologie de la libération. 

•La recherche de nouvelles solutions et des choix pastoraux, comme la fin de l'obligation du célibat du clergé, et le rôle des femmes dans l'Église ont été stoppées.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le « Pacte des catacombes»


Le 16 novembre 1965, peu avant la clôture de Vatican Il, une quarantaine d'évêques, dont les noms ne sont pas connus, se réunirent dans la Catacombe de St Domitilla et signèrent un pacte concernant la richesse, les pompes et les cérémonies dans l'Eglise catholique. Le 7 décembre 1965, la veille de la clôture officielle du Concile Vatican Il, ils diffusèrent parmi leurs confrères, ce qu'ils appelèrent le « Schéma XIV», allusion aux 13« schémas» préparatoires des grands textes, lignes directrices que la Curie avait distribuées aux « Pères conciliaires» avant les Assemblées délibératives.


               Nous, évêques réunis au Concile Vatican; ayant été éclairés sur les déficiences de notre vie de pauvreté selon l'Evangile; encouragés les uns par les autres, dans une démarche où chacun de nous voudrait éviter la singularité et la présomption; unis à tous nos frères dans l'Episcopat; comptant surtout sur la force et la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ, sur la prière des fidèles et des prêtres de nos diocèses respectifs; nous plaçant par la pensée et la prière, devant la Trinité, devant l'Eglise du Christ, devant les prêtres et les fidèles de nos diocèses, dans l'humilité et la conscience de notre faiblesse mais aussi avec toute la détermination et la force dont Dieu veut bien nous donner la grâce, nous nous engageons à ce qui suit:


1) Nous essayerons de vivre selon le mode ordinaire de notre population en ce qui concerne l'habitation, la nourriture, les moyens de locomotion et tout ce qui s'ensuit.


2) Nous renonçons pour toujours à l'apparence et à la réalité de richesse spécialement dans les habits (étoffes riches et couleurs voyantes), les insignes en matière précieuse: ces insignes doivent être en effet évangéliques.


3) Nous ne posséderons ni immeubles, ni meubles ni comptes en banque, etc., en notre propre nom; et s'il faut posséder, nous mettrons tout au nom du diocèse, ou des œuvres sociales ou caritatives.

4) Nous confierons, chaque fois qu'il est possible, la gestion financière et matérielle, dans nos diocèses, à un comité de laïcs compétents et conscients de leur rôle apostolique, en vue d'être moins des administrateurs que des pasteurs et apôtres.


5) Nous refusons d'être appelés oralement ou par écrit des noms et des titres signifiant la grandeur et la puissance (Eminence, Excellence, Monseigneur). Nous préférons être appelés du nom évangélique de Père.


6) Nous éviterons dans notre comportement, nos relations sociales, ce qui peut sembler donner des privilèges, des priorités ou même une préférence quelconque .aux riches et aux puissants (ex. : banquets offerts ou acceptés, classes dans les services religieux).


7) Nous éviterons d'encourager ou de flatter la vanité de quiconque en vue de récompenser ou de solliciter les dons ou pour toute autre raison. Nous inviterons nos fidèles à considérer leurs dons comme une participation normale au culte, à l'apostolat et à l'action sociale.


8) Nous donnerons tout ce qui est nécessaire de notre temps, réflexion, cœur, moyens, etc., au service apostolique et pastoral des personnes et des groupes laborieux et économiquement faibles et sous-développés, sans que cela nuise aux autres personnes et groupes du diocèse. Nous soutiendrons les laïcs, religieux, diacres ou prêtres que le Seigneur appelle à évangéliser les pauvres et les ouvriers en partageant la vie ouvrière et le travail.


9) Conscients des exigences de la justice et de la charité et de leurs rapports mutuels, nous essayerons de transformer les œuvres de « bienfaisance» en œuvres sociales basées sur la charité et la justice qui tiennent compte de tous et de toutes les exigences, comme un humble service des organismes publics compétents.


10) Nous mettrons tout en œuvre pour que les responsables de notre gouvernement et de nos services publics décident et mettent en application les lois, les structures et les institutions sociales nécessaires à la justice, à l'égalité et au développement harmonisé et total de tout l'homme chez tous les hommes et par là l'avènement d'un autre ordre social, nouveau, digne des fils de l'homme et des fils de Dieu.


11) La collégialité des évêques trouvant sa plus évangélique réalisation dans la prise en charge commune des masses humaines en état de misère physique, culturelle et morale - les 2/3 de l'humanité- nous nous engageons:

- à participer, selon nos moyens, aux investissements urgents des épiscopats des nations pauvres;
- à acquérir ensemble, au plan des organismes internationaux mais en témoignant de l'Evangile, comme le pape Paul VI à l'ONU, la mise en place de structures économiques et culturelles qui ne fabriquent plus de nations prolétaires dans un monde de plus en plus riche, mais qui permettent aux masses pauvres de sortir de leur misère.


12) Nous nous engageons à partager dans la charité pastorale notre vie avec nos frères dans le Christ, prêtres, religieux et laïcs pour que notre ministère soit un vrai service; ainsi:

- nous nous efforcerons de « réviser notre vie» avec eux;

- nous susciterons des collaborateurs pour être davantage des animateurs selon l'Esprit, que des chefs selon le monde;

- nous chercherons à être plus humainement présents, accueillants;

- nous nous montrerons ouverts à tous, quelle que soit leur religion;


13) Revenus dans nos diocèses respectifs, nous ferons connaître à nos diocésains notre résolution, les priant de nous aider de leur compréhension, leur concours et leurs prières.


Que Dieu nous aide à être fidèles.


Source : Informations catholiques internationales, 1er janvier 1966

  Lire les 3 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 29-10-2015 à 17h29

 SEL 85 6 juin 2015 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

 

Article paru le 12 juin,  dans  l'hebdo "Courrier Français Echo de l'Ouest," après la réunion de SEL85:

Le samedi 6 juin 2015 à la Roche sur Yon. SEL 85 (Solidarité, Eglise, Liberté en Vendée) invitait adhérents et sympathisants à préparer, dès à présent « Council 50 : un avenir pour le Peuple de Dieu ».

Cet évènement mondial  aura lieu à Rome juste avant la célébration officielle du 50° anniversaire de la clôture du concile Vatican II en novembre 2015.

Les groupes réformateurs, associations et mouvements, communautés de base et associations intéressées sont invitées à partager et faire connaître expériences locales et réflexions. Le rassemblement international à Rome visera

 A faire connaître sa vision d'un futur peuple de Dieu et de ses engagements, inspirés par l'Evangile, pour un monde de Paix fondé sur la justice et la solidarité

Promouvoir changement et évolution de l'Eglise, dans sa manière d'être et dans ses interactions avec le monde

Préparer les réflexions et propositions à transmettre au peuple chrétien et à la hiérarchie de l'Eglise durant la célébration officielle.

 

Les Réseaux des Parvis, qui fédèrent une cinquantaine d'associations, dont SEL85, y seront représentés par François Becker au Réseau Européen Eglises et Libertés (l'un des 15 groupes internationaux). François Becker viendra présenter l'avancée du projet le 19 septembre 2015, en Vendée.

 

Un certain nombre de questions sont proposées aux groupes locaux telles que :

*Comment les idées et l'esprit de Vatican II ont été maintenus vivants ?

*Comment et pourquoi sommes-nous encore engagés et impliqués dans notre Eglise et dans notre monde ?

*Qu'est-ce que l'Evangile nous dit sur la façon de vivre et d'exprimer notre foi dans un monde où l'argent est plus important que le bien être des femmes et des hommes et la protection de la nature ?

C'est à ces trois questions que la quinzaine de participants de SEL85 ont plus particulièrement répondu. Faute de temps, ont été peu abordées des questions nécessitant plus de réflexion telles que :

*Quelles sont les questions-clé auxquelles, en tant que Peuple de Dieu, nous avons à faire face, nous devons réfléchir ?

*Le Peuple de Dieu est-il limité à l'Eglise catholique ? Comment voyons-nous son avenir ? Comment envisageons-nous les relations avec les autres Eglises chrétiennes et les différentes religions et écoles de pensées ?

 

Le « Peuple de Dieu » a cependant été largement reconnu comme étant formé par toutes les personnes dont la vie se révèle en harmonie avec le message évangélique.

Au croyant de reconnaître la vie divine plus ou moins accueillie par chaque être humain, et pleinement reconnue en Jésus par les chrétiens.

 

Ce samedi 6 juin à partir des témoignages entendus :

« Vatican II, un souffle universel pour retrouver l'Esprit de l'Evangile » La majorité des personnes présentes ayant vécu l'avant et après Concile, évoquent des sentiments de rêve ou d'aspirations qui enfin se concrétisent. Passage du latin au français permettant de donner sens et vie à la liturgie.   

Découverte de la richesse des textes bibliques confrontés à la vie de chacun partagée en groupe. Pendant ces 50 années les découvertes des sciences humaines ne cesseront d'enrichir la compréhension, permettant l'appropriation de ces textes par chacun.

 « Ma foi s'est ressourcée dans les textes bibliques et dans un cheminement avec d'autres »

 « Etre avec d'autres, dans la société, témoins de l'Evangile, dans une attention à l'autre, à tout autre, ici et là-bas, pour défendre la dignité humaine. »

 « Retrouver dans l'après-concile les intuitions de ce que m'avait appris la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne) »

 « Continuer de vivre des solidarités humaines avec comme référence indéfectible l'Evangile. »

Il apparait que le chrétien ne peut pas vivre seul sa foi, le nombre et la variété de groupe signalés, souvent par plusieurs personnes est impressionnant. Depuis les nombreux groupes d'action catholiques : JAC, CMR, ACO, ACI…les communautés de base, les diverses associations comme celles s'étant regroupées avec les Réseaux des Parvis ou plus récemment les différents groupes régionaux de la CCBF (Conférence Catholique des Baptisé-e-s francophones) et bien sûr tous les groupes paroissiaux où les laïques vivent de plus en plus de responsabilités

Les sentiments d'ouverture, de liberté et de responsabilité pour l'annonce de la « Bonne nouvelle » suscités par Vatican II peuvent cependant être vécu actuellement avec beaucoup de souffrance, quand ils se heurtent à la nostalgie de plus jeunes pour un passé idéalisé qu'ils n'ont pas connu. Ils amènent aussi un certain nombre d'entre nous à s'engager dans le dialogue inter religieux ou inter convictionnel et à découvrir combien la rencontre avec l'autre différent peut permettre des avancées personnelles. Il a été évoqué à ce propos la rencontre de Jésus avec la Cananéenne qui semble lui faire prendre conscience que son message n'est pas réservé à ses proches.

Les organisateurs de cette rencontre ont souhaité la terminer par un moment festif de partage de brioches, de bons vins et jus de pommes, autour d'une jolie table fleurie, en se souvenant des repas où Jésus offrait sa vie en partage.

 Francine Trannoy

  Lire les 3 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 16-06-2015 à 16h30

 rencontre asso Boquen Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

ASSOCIATION CULTURELLE DE BOQUEN B.P.4520 22045 Saint Brieuc cedex 2 Atelier « LAND ART à Poulancre-d'en-bas» Avec Vincent Sébillot, plasticien Samedi 13 juin 2014 à Poulancre-d'en-bas, 22320 Saint-Mayeux. Une rencontre pour chercher, découvrir, glaner, rêver, créer au milieu de la nature. Accompagnés par Vincent Sébillot, plasticien, nous serons incités à associer les couleurs, les formes, les volumes, les sensations. Pour tout âge. Ne pas oublier son imagination et sa créativité. Samedi 13 juin : 14h : Accueil 14h30 – 19h : Présentation introductive puis départ en collecte et création. 20h : repas • Participation aux frais : coût du séjour habituel + participation libre (8 euros conseillés). Inscriptions pour les repas et la nuit du samedi au dimanche : 02 99 51 87 76, ou 06 74 68 07 04, ou mpaude-drouin@voila.fr A bientôt, au plaisir de se revoir à Poulancre !

  Lire les 19 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 27-05-2015 à 11h48

 50 ans de Vatican II Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

SEL85 vous invite à fêter les 50 ans de VATICAN II

le samedi 6 juin de 14h30 à 18h30 à La Roche sur Yon,

Centre Saint Hilaire, Bd d'Austerlitz.

 

En préparation de «  Concile 50  à Rome, les  14, 15 novembre 2015,

et de l'A.G. de Parvis à Strasbourg : 24, 25 octobre,  vers Concile 50.

 

Accueil : 14 heures.

De 14h30 à 15h30 : Afin de retrouver les idées et l'esprit de Vatican II, toujours vivant, chacun sera invité à présenter sa réponse à l'une ou à l'ensemble des questions suivantes,  publiées dans « Concile 50 ». Réponse en 5 minutes  si possible. Cette réponse écrite pourrait être ensuite déposée pour le CR.

*Comment et pourquoi sommes nous encore engagés et impliqués dans notre Eglise et dans le monde ?

*Qu'est ce que l'Evangile nous dit sur la façon de vivre et d'exprimer notre foi dans un monde où l'argent  est plus important que le bien-être des femmes et des hommes et la protection de la nature ?

*Comment  faisons-nous connaître l'existence de réseaux et de groupes réformateurs et de progrès ?

*Comment recherchons-nous les occasions de dialogue à l'intérieur de l'Eglise ?

 

De 16h à 17h : Travaux de groupe sur les 3 questions suivantes.

*Quelles sont les questions-clé auxquelles, en tant que Peuple de Dieu, nous avons à faire face, nous devons réfléchir ?

*Comment envisageons-nous la mise en pratique de l'esprit de Vatican II dans notre Eglise-tant au niveau de son organisation que de sa place dans le monde- compte tenu du nouveau contexte ouvert par le nouvel évêque de Rome ?

*Le Peuple de Dieu est-il limité à l'Eglise catholique ? Comment voyons-nous son avenir ? Comment envisageons-nous les relations avec les autres Eglises chrétiennes et les différentes religions et écoles de pensée ?

 

De 17h30 à 18h30 :

Nous fêterons la vie partagée, notre façon de faire Concile, ici, maintenant.

Nous goûterons ce qui aura été apporté à manger, à boire, ou autres pour la fête.

Nous évoquerons le dernier repas avec Jésus, qui annonce la Résurrection, une Vie Nouvelle offerte.

 

Avec nos remerciements

 à  Marcel Metzger pour la journée sur « Faire Concile » 

à  Alice Gombault  pour la journée « Célébrer autrement » 

et  à Joseph Moingt pour  « Dire sa foi aujourd'hui. »

           

            Comptant sur votre présence – et celle de votre entourage (à inviter) – nous vous disons à bientôt.

fransables@wanadoo.fr  ou  SEL 85 114  Boulevard d'Angleterre, 85 000 La Roche sur Yon.

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 12-05-2015 à 18h41


|<< | 1 |  2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 01-03-2011 à 11h06 | Mis à jour le 29-10-2015 à 18h16 | Note : 5.00/10